Belle récolte de capsules de raies pour la filière Nature !

Mardi matin 14 janvier, les terminales GMNF ont prospecté la plage de la barre d'Etel à la recherche d'un bien curieux animal caché dans la laisse de mer : les capsules de raies ! Pour être plus juste, la capsule est en fait l'enveloppe qui protège les embryons des raies, ces étranges petits requins plats (et oui… ce ne sont pas des poissons… mais des sélaciens !). 

On en dénombre une dizaine d'espèces différentes qui vivent le long de nos côtes françaises. 

Problème ? On ne sait pas grand chose de leur répartition ou de l'évolution de leurs effectifs, et pour améliorer les connaissances, il existe justement un programme de sciences participatives qui invite les citoyens et promeneurs des plages à ramasser et à identifier les capsules échouées.

Les belles tempêtes de fin d'année ont ainsi permis aux élèves de terminale de récolter au moins 500 capsules, épaulés par les élèves de 2nde NJPF qui ont également apporté leur contribution en prospectant la même plage ce jeudi matin.

Les capsules ont été mises à se réhydrater dans des grosses bassines pour qu'elles se regonflent : place maintenant à l'identification et au dénombrement des espèces, grâces à une clé de détermination. 

Les résultats seront ensuite envoyés à l'APECS (Association Pour l‘Etude et la Conservation des Sélaciens), l'organisme scientifique qui centralise les données de ce programme d'étude nationale. Une petite contribution aux progrès de la science !




«Toutes les actualités
Galerie photos
Capsules de raies
, , ,