Attention ça pique !!!

Il fallait donc des gants pour s'attaquer au chantier de ce jeudi 27 septembre, sous la chaleur de l'été indien breton : car la lande à ajonc nain, en effet, ça pique ! Les élèves de 2nde Pro NJPF se rendaient cette fois tout à l'est du département, à la réserve naturelle régionale des Landes de Monteneuf. Il ne reste plus que 3% des 50% de landes qui recouvraient la Bretagne au début du 20ème siècle. L'agriculture moderne, l'urbanisation mais aussi le boisement ou l'abandon des terres ont réduit à peau de chagrin ce bel écosystème jaune et rose, mélangeant les fleurs d'ajonc à celles des bruyères. Cette réserve protège justement 125ha d'entre elles : encore faut il l'entretenir cette lande... et la rajeunir régulièrement. C'était le thème du chantier d'aujourd'hui, où les élèves, armés de sécateurs de force et d'égoïnes, ont coupé toutes les jeunes pousses d'arbres pionniers comme la bourdaine ou le saule, afin de maintenir la lande ouverte et d'éviter sa fermeture et son boisement naturel. A l'occasion, ils ont découvert cet étrange cocon collé à une brindille, bien caché dans la végétation : une oothèque ! C'est la ponte de la mante religieuse, une espèce mystérieuse et spectaculaire qui fréquente justement les landes bretonnes. Ce fut aussi un heureux hasard de croiser un autre chantier actuellement en cours sur la réserve : un cheval de trait breton effectuant le débardage (action de sortir les troncs d'arbres de la parcelle où ils ont été abattus) sur un secteur sensible de la réserve où les tracteurs forestiers traditionnels n'étaient pas souhaités. Autant dire que sous cette chaleur de 26°, chevaux et élèves ont bien transpiré !


«Toutes les actualités
Galerie photos
chantier Lande de Monteneuf 2nde NJPF
, , ,